Ramondie des Pyrénées

La Ramondie des Pyrénnées Ramonda myconi

La Ramondie aussi appelée communément “oreilles d’ours” car ses feuilles qui ont une ressemblance avec les oreilles d’un ours.

Véritable morceau d’histoire, cette plante endémique des Pyrénées est remarquable à de multiples égards.

La Ramondie possède des feuilles épaisses d’un vert foncé en corolle. Elle fleurit au printemps avec de magnifiques fleurs violettes à 5 pétales et un cœur jaune. Cette plante est donc uniquement présente dans les Pyrénées, dans des milieux calcaires. Préférant l’ombre il est plus courant de la retrouver sur des falaises exposées au nord ou à l’ombre d’arbres.

La Ramondie est une survivante dans les Pyrénées, elle est la dernière de son espèce appartenant à la famille des Gesnériacées à subsister depuis l’ère tertiaire (entre -66 millions d’années et -2,58 millions d’années) qui était une ère chaude et humide. Avec le refroidissement et les périodes de glaciaire de l’ère quaternaire, la majorité des espèces migrèrent vers des zones tropicales ou disparues.

Ces plantes, véritable patrimoine vivant, sont appelées relictuelles ou plantes reliques.

Logo revisité de La fleur vagabonde, cette plante donne le bon exemple de la manière de s’adapter pour survivre, un bon exemple en nos temps modernes. Raison de plus pour venir découvrir cette faune et flore inestimable de la sierra de Guara avec La fleur vagabonde.

J’en profite pour vous rappeler que toutes ses fleurs, bien que très belles, sont très fragiles. Elles participent à un ensemble vivant (écosystème) il est donc impératif de ne pas les cueillir et de profiter de leurs présences avec les yeux seulement.

Source : Muséum national d’histoire naturelle

No comments yet.

Leave a comment

Your email address will not be published.